lundi 25 avril 2011

Suppli al telefono

Les suppli sont des beignets de riz abritant un coeur de mozzarella. Lorsqu'on croque dedans, la fromage emprisonné au milieu de la boulette fait des filaments, d'où leur nom de fils du téléphone. C'est une spécialité romaine que j'avais découverte il y quelques années à Rome justement.
Piment oiseau a remporté le dernier challenge KKVKVK et l'organise à son tour. Le thème choisi est "les boulettes".



J'ai pensé aux suppli pour participer à ce challenge.



Ingrédients pour une bonne vingtaine de suppli :
300 g de riz à risotto
2 oignons
3 gousses d'ail
125 ml de vin blanc sec
1 branche de basilic frais
400 g de chair de tomates
1 cuillère à soupe de sucre
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
sel
3 oeufs
50 g de parmesan
250 g de mozzarella
chapelure
Farine
huile de tournesol

Pelez les oignons et découpez les finement. Faites les revenir dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient translucicides. Faites la même chose avec le riz.



Ajoutez le vin blanc et laissez évaporer.
Versez ensuite la chair de tomates. Écrasez les gousses d'ail à l'aide d'un presse ail et ajoutez les.



Ajoutez de l'eau chaude petit à petit et remuez sans cesse jusqu'à ce que le riz absorbe l'eau. Une fois l'eau absorbée ajoutée en à nouveau. Remuez et ainsi de suite pendant 25 minutes. Jusqu'à ce que le risotto soit cuit.

Ciselez le basilic et ajoutez l'eau au risotto. Ajoutez aussi 20 g de parmesan. Mélangez et laissez refroidir votre risotto.
Une fois qu'il n'est plus chaud vous pouvez le laissez au réfrigérateur deux bonnes heures.

Mélangez dans un bol 1 oeuf et 30 g de parmesan et incorporez ce mélange à votre risotto.
Formez des boulettes avec vos mains et glissez un morceau rectangulaire (1 cm sur 2 cm environ) de mozzarella bien au milieu. Roulez la ensuite dans la farine, puis dans l'oeuf puis dans la chapelure.





Faites chauffer l'huile dans une sauteuse et faites frire vos boulettes quelques minutes jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
Sortez les de l'huile à l'aide d'un écumoire et déposez les sur du papier absorbant.



Dégustez les chaudes ou tièdes avec les doigts !

5 commentaires:

  1. Waouw! Mais ça a l'air trop bon!!! La prochaine fois, tu m'invites, c'est un ordre!

    RépondreSupprimer
  2. J'arrive ici grâce à Piment Oiseau ; les suppli ont directement attiré mon oeil qui vagabonde à Rome depuis 2 mois.
    Évidemment les suppli, c'est trop trop bon et le bonus, c'est qu'on peut les agrémenter à notre aise!
    Well done

    RépondreSupprimer
  3. Merci c'est gentil !
    Tu participes aussi au challenge ?

    RépondreSupprimer
  4. Hum.... trop bon, se sont des minis -arranginis ? non.

    Bisous, Doudine.

    RépondreSupprimer
  5. Les supplis, je n'en ai vu qu'à Rome Et j'avais adoré mais je ne connais pas les aranginis. Bisous. Lili

    RépondreSupprimer