lundi 20 mars 2017

Soupe carotte, patate douce et échalotte

Une petite nouvelle de cette année que je note avant d'oublier jusqu'à l'année prochaine. Elle est très simple, rapide et plait beaucoup aux enfants.



Ingrédients :
2 patates douces
8 carottes
3 à 4 échalotes selon leur taille
30 g de beurre
1 cuillère à soupe d'huile
sel, poivre

Pelez les patates douces, les carottes et les échalotes puis rincez les.
Faites fondre le beurre avec l'huile dans une grande casserole.
Ciselez les échalotes et faites les fondre dans le beurre et l'huile jusqu'à ce qu'elles soient translucides.
Coupez les carottes en grosses rondelles puis faites les revenir.
Ajoutez les patates douces coupées grossièrement.
Faites bouillir un litre et demi d'eau à l'aide d'une bouilloire.
Versez l'eau bouillante et laissez cuire à petits bouillons pendant 30 minutes.
Salez, poivrez puis mixez la soupe à l'aide d'un mixeur plongeant.

dimanche 26 février 2017

Blanquette de veau

Un grand classique que je n'avais pas encore tenté. Il fallait absolument remédier à cela !
Dans mon souvenir, ma grand mère y mettait que des carottes et des champignons mais j'ai beaucoup aimé l'ajout des poireaux qui deviennent très fondants et épaississent la sauce.
Cette recette est facile mais nécessite un peu d'organisation du fait du temps de cuisson. On peut procéder en deux temps pour se faciliter la vie.La "pause" se trouvant après avoir fait cuire la viande et les légumes deux heures dans un faitout rempli d'eau.



Ingrédients pour 6 à 8 personnes : 
1,4 kg d'épaule de veau coupée en morceaux
500 g de collier de veau
6 carottes
3 blancs de poireaux
6 gros champignons de Paris
2 gros oignons
4 gousses d'ail
1 branche de thym
3 feuilles de laurier
20 cl de vin blanc
4 clous de girofle
10 grains de poivre noir
50 g de beurre + un peu
50 g de farine
100 g de crème fraîche épaisse d'Isigny
50 cl de crème liquide
le jus d'un citron
1 jaune d’œuf
sel

Recoupez un peu les morceaux de veau si besoin.
Mettez une grande quantité d'eau salée à bouillir.
Quand l'eau bout, ajoutez les morceaux de viande et laissez les deux minutes après la reprise de l'ébullition pour blanchir la viande.
Égouttez la viande en jetant l'eau et laissez la de côté. Nettoyez rapidement votre faitout et reprenez le.

Pelez les carottes et nettoyez le poireau puis émincez les. Laissez les de côté.
Pelez les oignons et émincez les.
Faites fondre un peu de beurre et faites suer les oignons. Laissez les cuire doucement jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Ajoutez ensuite les gousses d'ail écrasées, les carottes et les poireaux.
Ajoutez le vin blanc puis mettez les aromates : grains de poivre, clous de girofle, thym et laurier.

Ajoutez les morceaux de viande et couvrez d'eau. Laissez cuire deux heures à couvert et à petits bouillons. Salez à mi cuisson.
Pendant ce temps, lavez et émincez les champignons puis faites le revenir à la poêle dans un peu de beurre.

Récupérez le bouillon en égouttant les légumes et la viande.
Réservez les légumes et la viande dans une nouvelle cocotte.

Prenez une grande casserole pour préparer la sauce.
Mettez 50 g de beurre à fondre. Ajoutez les 50g de farine pour faire un roux. Laissez cuire une minutes puis ajoutez un peu de bouillon. Délayez petit à petit et versez un litre de bouillon.
Laissez cuire à feu moyen jusqu'à ce que la sauce épaississe. Il s'agit de la même technique que pour une béchamel.
Quand la sauce a épaissi et nappe la cuillère, versez la sur les légumes et la viande dans la cocotte. Fermez le couvercle et mettez à feu très doux.
Préparez la dernière étape qui est facultative : mettez dans un bol, un jaune d’œuf, 150 g de crème fraîche d'Isigny et le jus d'un citron.
Il faudra ajouter cette préparation au dernier moment quelques minutes avant de servir. Par exemple quand vous retournez en cuisine pour faire cuire le riz.


Si vous avez des restes, il suffira de réchauffer doucement la sauce mais c'est délicieux aussi le lendemain.

lundi 13 février 2017

Joues de porc au cidre

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de cuisiner de la joue de porc. J'ai dû faire 3 boucheries pour en avoir la quantité nécessaire mais ça valait le coup. Je me suis inspirée d'une recette des carnets de Julie mais je ne l'ai pas suivie à la lettre comme d'habitude. Avec des carottes, des champignons dans la sauce au cidre et à la moutarde puis avec des pâtes fraîches en accompagnement, cela faisait un plat bien complet. On a tous adoré. Je note très vite la recette pour ne rien oublier.


Ingrédients pour 6 personnes :
1,5 kg de joues de porc
2 grosses échalotes
2 oignons
3 à 4 gousses d'ail selon la taille
1 kg de carottes
500 g de champignons de Paris
3 cuillères à soupe de moutarde en grains
1 bouteille de cidre brut (75 cl)
beurre et huile
sel, poivre

Mettez un peu de beurre et d'huile dans le fond d'une cocotte.
Faites revenir les joues de porc sur chaque face et réservez les. Il nous a fallu procéder en deux fois. Déglacez avec de l'eau. Gardez le jus déglacé avec les morceaux de joue.

Pelez et ciselez les oignons et les échalotes. Faites les revenir dans le beurre et l'huile à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Pendant ce temps, pelez les carottes et nettoyez les champignons.
Ajoutez les coupés en morceaux dans la cocotte. Pelez les gousses d'ail, retirez le germe et pressez les.
Mélangez régulièrement jusqu'à ce que les légumes soient tombés (un peu revenus et qu'ils aient rendu leur eau).

Remettez les morceaux de viande dans la cocotte avec le jus rendu.
Ajoutez ensuite 3 belles cuillères à soupe de moutarde à l'ancienne (en grains). Mélangez pour bien répartir puis versez le cidre. Salez, poivrez.
Laissez cuire à petits bouillons quelques minutes puis couvrez et laissez cuire 1h30 à couvert.
Le jour même ou le lendemain si vous avez commencé la veille, laissez cuire à nouveau à petits bouillons mais à découvert jusqu'à ce que la sauce ait bien épaissi.

A servir bien chaud avec des tagliatelles fraîches pour faire comme nous sinon au choix : pommes de terre, gnocchis, semoule,...

dimanche 5 février 2017

Potée pas tout à fait traditionnelle

Je n'avais pas à disposition tous les ingrédients pour une potée mais c'était pas mal quand même !
Je n'avais pas de carottes, je les ai remplacées par des navets boule d'or.


Ingrédients pour 4-5 personnes :
200 g de lard fumé
4 saucisses de Montbéliard
1 petit chou vert
6 navets boule d'or
6 pommes de terre
1 échalote
2 oignons
10 clous de girofle
quelques grains de poivre
sel

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Commencez par laver et effeuiller le chou.
Coupez le ensuite grossièrement et plongez le 2 à 3 minutes dans l'eau bouillante. Égouttez puis laissez refroidir.
Pendant ce temps, pelez les légumes.

Prenez un grand faitout et faites y revenir les lardons. Ajoutez l'oignon et l'échalote.
Piquez un oignon de clous de girofle et mettez le de côté.
Quand l'oignon et l'échalote sont translucides et les lardons saisis, ajoutez au fur et à mesure qu'ils sont prêts les pommes de terre  et les navets.
Faites revenir le tout puis couvrez d'eau. Ajoutez le chou émincé et l'oignon avec les clous de girofle.
Ajoutez de l'eau pour que tout soit bien recouvert. Ajoutez ensuite les grains de poivre et du sel.
Couvrez et laissez cuire à petits bouillons pendant une bonne heure.
En fin de cuisson, enlevez le couvercle, montez un peu le feu et ajoutez les saucisses quand le bouillon est frémissant. Laissez cuire 10 bonnes minutes et servez bien chaud dans des assiettes creuses.

dimanche 15 janvier 2017

Risotto au potimarron et à la sauge

Il y a quelque temps lorsqu'il a fait très froid au début de l'hiver j'ai eu envie d'un risotto bien chaud et réconfortant. J'aime ajouter des légumes dans les risottos pour en faire un plat complet végétarien.
Là j'avais une petit potimarron sous la main et c'était parfait, du coup en plus, ce risotto avait une belle couleur chaude !


Ingrédients pour 3-4 personnes :
1 potimarron
300 g de riz rond
2 belles échalotes
6 feuilles de sauge
30 g de beurre
3 cuillères à soupe d'huile
3 cuillères à soupe de parmesan râpé

J'ai procédé en deux temps pour cette recette. Ce soir là, je les ai réalisées l'une à la suite de l'autre mais on peut faire la veille pour le lendemain si c'est pour le manger un soir de semaine.
Pelez le potimarron à l'aide d'un bon économe. Coupez le en deux et videz le.
Coupez le en morceaux de (2 cm environ).
Faites chauffer deux cuillères à soupe d'huile dans une casserole puis faites y revenir les morceaux de potimarron pendant 5 minutes. Baissez le feu (feu doux), ajoutez deux cuillères à soupe d'eau dans la casserole, salez, poivrez et couvrez. Laissez cuire à feu doux à couvert 15 minutes.

Pelez les deux échalotes et ciselez les. Faites bouillir un litre d'eau dans une bouilloire.
Prenez une grande casserole ou un wok et faites chauffer avec le beurre et l'huile restant.
Ajoutez les échalotes et faites les cuire jusqu'à ce qu'elles soient translucides environ 2-3 minutes. Ajoutez les feuilles de sauge. Ajoutez ensuite le riz.
Faites le revenir puis ajoutez un peu d'eau bouillante. Mélangez. Ajoutez petit à petit l'eau au fur et à mesure de l'absorption. J'ai utilisé environ le double du volume du riz en eau et la cuisson à duré dans les 25 minutes à feu moyen.
Lorsque votre riz est presque cuit, ajoutez le potimarron. Mélangez délicatement puis ajoutez le parmesan. Servez sans attendre pour le déguster bien chaud.

dimanche 1 janvier 2017

Sablés au épices pour fêter la nouvelle année

Bonne et heureuse année 2017 ! Nous avons préparé ces bonhommes en pain d'épices pour les apporter à la crèche demain. Je suis partie d'une base toute simple de sablés trouvé dans un Elle à table : 100 g de sucre, 200 g de beurre et 300 g de farine mais j'ai eu peur que cela fasse trop donc j'ai gardé les proportions mais réduit le poids de chaque ingrédient.


Ingrédients : 
200 g de farine
135 g de beurre (2/3 doux et 1/3 salé)
80 g de sucre
2 cuillères à soupe de mélange d'épices (cannelle en majorité avec des graines d'anis, de coriandre, de la badiane, de la cardamome moulus et du quatre épices)

Sortez le beurre une heure avant.
Mélangez dans un saladier la farine, les épices, le beurre et le sucre. Malaxez avec vos mains jusqu'à ce que cela forme une boule de pâte (j'ai ajouté deux cuillères à soupe d'eau).
Mettez la pâtes au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffez le four à 170°.
Façonnez une première fournée en mettant un partie de la pâte entre deux morceaux de papier cuisson et étaler avec un rouleau à pâtisserie puis à l'aide d'un emporte pièce, formez vos sablés.
Mettez les sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.
Enfournez pour 15 minutes.
Mettez les sablés sur un autre plat pour qu'ils refroidissent puis façonnez la 2ème fournée.

J'ai fait deux fournées et voilà la quantité que cela représente :

samedi 17 décembre 2016

Veau aux carottes et au citron confit

Une recette toute simple mais vraiment très sympa pour l'automne ou l'hiver. Pas besoin de beaucoup d'ingrédients et on peut aussi customiser avec les épices qu'on a sous la main. Pour l'accompagnement, je l'ai servi une première fois avec de la semoule et une seconde fois réchauffé avec des gnocchis, bref du très simple et efficace !


Ingrédients pour 6 personnes :
1,5 kg de jarret de veau (demandez au boucher des morceaux à blanquette)
1 kg de carottes
2 citrons confits
2 gros oignons ou 3 moyens
3 gousses d'ail
1 cuillère à soupe bombée de farine
1 cuillère à soupe de miel
200 ml de vin blanc
le jus d'une orange
Curcuma
paprika
sel, poivre
40 g de beurre
2 cuillères à soupe d'huile

Pelez les oignons, les carottes et les gousses d'ail.
Émincez l'oignon et faites le revenir à feu moyen avec le beurre dans la cocotte (10 bonnes minutes pour qu'il soit translucide. Pendant ce temps, coupez les carottes en rondelles ou demi rondelles si elles sont grosses. Ajoutez les dans la cocotte et mélangez de temps en temps. Ajoutez les gousses d'ail écrasées à l'aide d'un presse ail.
réservez dans un saladier.

Mettez l'huile à chauffer sur feu vif et mettez les morceaux de viande à saisir dans la cocotte.
Saisissez bien chaque face. Je l'ai fait en trois fois car tous les morceaux ne tenaient pas d'un coup dans le fond de la cocotte.
Une fois tous les morceaux saisis sur chaque face, remettez les tous dans la cocottes et versez la farine ne pluie. Mélangez pour bien répartir la farine.
Versez le vin blanc puis ajoutez les légumes. Ajoutez également le jus d'orange et le miel.
Salez, poivrez, ajoutez les épices puis couvrez d'eau. Mélangez bien.
Lorsque les premiers bouillons apparaissent, baissez le feu et couvrez. Laissez cuire une heure trente à feu doux.
Mélangez de temps en temps.
Retirez le couvercle et laissez encore cuire à feu moyen jusqu'à ce que la sauce épaississe un peu.

Servez bien chaud avec de la semoule, des gnocchis ou des pommes de terre.

samedi 10 décembre 2016

Pain perdu salé aux poireaux et au comté

Voici une idée pour ne pas jeter un reste de pain et un plat facile pour un soir de semaine. C'est un mélange entre la recette de pudding trouvée sur Alter Gusto et celle des bredouilles de Piment oiseau. Au début les regards étaient sceptiques mais tout a été mangé !



Ingrédients pour 3 personnes :
2 poireaux
200 g de pain rassi
150 g de comté
200 ml de lait
eau
2 œufs
2 cuillères à soupe d'huile
sel, poivre

Faites tremper le pain dans un récipient avec le lait et de l'eau. Il faut que le pain soit recouvert d'eau et qu'il devienne tout mou.
Lavez les poireaux. Émincez les et faites les revenir dans une poêle avec un peu d'huile pendant une quinzaine de minutes. A vif au début puis à feu moyen ensuite. Salez, poivrez.

Pendant ce temps, coupez le comté en dés.
Émiettez le pain au fur et à mesure. J'avais utilisé un gros bout de pain il a fallu que je l’émiette en plusieurs fois pour que le mélange eau et lait parvienne jusqu'au centre de mon morceau de pain.

Préchauffez le four à 200°.
Videz le mélange l'ait eau du récipient du pain. Essorez ensuite le pain entre vos mains. Remettez le pain égoutté dans le récipient. Ajoutez les œufs et battez le mélange à l'aide d'une fourchette.
Ajoutez ensuite les poireaux et le comté et mélangez.

Répartissez le mélange dans un plat allant au four.
Enfournez pour 30 minutes. Baissez un peu la température du four si le pain perdu gratine trop à votre goût. Dégustez chaud comme ça ou avec une salade verte.

dimanche 4 décembre 2016

Daube de joue de boeuf aux carottes

Il ne faut pas être pressé quand on veut cuisiner de la joue de bœuf car plus elle mijote meilleure elle est ! Ici je l'ai préparée la veille pour le lendemain midi et elle a cuit 7 heures. Elle fondait en bouche, c'était parfait comme temps de cuisson.


Ingrédients pour 6 personnes :
1,4 kg de joue de bœuf (2 à 3 joues selon leur taille)
1 kg de carottes
3 oignons
2 gousses d'ail
1 cuillère à soupe bombée de farine
500 ml de vin rouge
3 feuilles de laurier
sarriette ou thym
40 g de beurre
4 cuillères à soupe d'huile
sel, poivre

Pelez les carottes et lavez les. Pelez les oignons et ciselez les. Pelez les gousses d'ail.
Prenez une cocote (si possible en fonte) et faites y fondre la moitié du beurre et de l'huile.
Faites y revenir les oignons à feu moyens sans qu'ils ne colorent trop et jusqu'à ce qu'ils soient bien translucides (une dizaine de minutes).
Pendant ce temps, coupez les carottes en rondelles ou demi-rondelles si elles sont très larges.
Ajoutez les dans la cocotte. Ajoutez l'ail à l'aide d'un presse ail.
Laissez revenir 10 bonnes minutes à feu moyen.

Pendant ce temps, coupez la viande en morceaux de 3-4 cm de largeur.
Réservez ensuite les carottes dans un saladier.

Faites fondre le beurre et l'huile. Faites revenir les morceaux au fur et à mesure (en fonction de la taille de votre cocotte) sur toutes leurs faces. Une fois que tous les morceaux sont saisis. Remettez les tous dans la cocote et saupoudrez la cuillère bombée de farine. Mélangez bien.
Mouillez avec un peu d'eau. Ajoutez ensuite le vin et laissez sur feu vif.
Ajoutez le mélange carottes, oignons, le laurier et la sarriette ou le thym puis couvrez d'eau.
Salez, poivrez et mélangez bien.
Lorsque la sauce est bouillonnante, couvrez avec le couvercle et laissez mijoter à feu doux pendant au moins trois heures. Éteignez le feu avant d'aller vous coucher.
Le lendemain matin, remettez à cuire sur feu doux à couvert pendant à nouveau 3 heures.
Une heure avant de servir retirez le couvercle pour que la sauce épaississe un peu.
Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre à l'eau pour accompagner ce plat.

mercredi 30 novembre 2016

Carpaccio de radis readmeat, oranges et vinaigrette au persil

Voici une entrée haute en couleurs sur laquelle j'ai flashé en me baladant sur le blog de  chef Nini.
C'est assez simple à réaliser donc la photo suffit à pouvoir réaliser la recette, il faut juste un peu de patience pour la découpe et le dressage !


Ingrédients pour 6 personnes :
3 à 4 radis readmeat selon leur taille
3 oranges
1 cuillère à soupe de moutarde
sel, poivre
1 cuillère à soupe de vinaigre
le jus d'un demi citron
1/2 de bouquet de persil
le jus récupéré lors de la découpe des oranges

Pelez et lavez les radis.
Coupez les en tranches très fines à l'aide d'un couteau bien aiguisé ou mieux encore d'une mandoline.

Pelez les oranges à vif à l'aide d'un couteau puis coupez les en rondelles. Récupérez le jus qui s'écoule à la découpe pour la vinaigrette.

Prenez un récipient profond pour réaliser la vinaigrette à l'aide d'un mixeur plongeant.
Lavez le persil et prélevez les feuilles d'environ un tiers du bouquet.
Mettez du sel, du poivre, le jus d'un demi-citron, la moutarde, le vinaigre et le jus récupéré des oranges et mixez une première fois.
Ajoutez l'huile et mixez à nouveau. Ajoutez enfin les feuilles de persil et mixez jusqu'à ce que la vinaigrette soit bien lisse.
Réservez au frais les radis, les oranges et la vinaigrette jusqu'à quelques temps avant de servir,(20 minutes pour que ce ne soit pas trop froid).

Dressez en alternant oranges et radis dans des assiettes puis ajoutez la vinaigrette.